La Fondation Rotary transforme les dons qu’elle reçoit en actions durables qui changent le quotidien de milliers de personnes aussi bien ici qu’à l’autre bout du monde. Après la présentation financière, vous aurez la possibilité d’en savoir plus sur l’opération PolioPlus

Des actions ciblées et transparentes

Branche caritative du Rotary, elle puise dans son réseau mondial de Rotariens qui, outre leur apport financier, offrent leur temps et leurs compétences pour faire progresser les priorités du Rotary :

  • Paix et prévention/résolution des conflits
  • Prévention et traitement des maladies
  • Eau et assainissement
  • Santé de la mère et de l’enfant
  • Alphabétisation et éducation de base
  • Développement économique et local

Une gestion financière rigoureuse, un classement exceptionnel parmi les organisations caritatives et un modèle de financement unique : autant de facteurs qui optimisent les contributions qu’elle reçoit.

  • Les fonds collectés sont conservés durant 3 ans : le produit de leur placement couvre une partie des frais généraux de la Fondation, de sorte qu’elle peut les distribuer à hauteur de 95%.
  • Elle le fait selon le schéma suivant :
    • Les subventions de District permettent une plus grande flexibilité pour répondre aux besoins immédiats et planifier des actions de club locales ou internationales
    • Les subventions mondiales financent des bourses et actions mondiales, de plus grande envergure ayant un impact fort et durable dans l’un des six axes stratégiques s’inscrivant dans le cadre de la mission de la Fondation

Focus : Polio Plus

La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus (le poliovirus) qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles. Depuis les années 1960, cette maladie peut être prévenue grâce à des vaccins efficaces. Un programme mondial visant à éradiquer la maladie par la vaccination a été lancé à l’initiative du Rotary, sous le contrôle de l’OMS.

  • 1979 : les Rotary Clubs commencent à acheter des vaccins oraux contre la poliomyélite et à les administrer à plus de six millions d’enfants aux Philippines.
  • 1985 : le Rotary International lance PolioPlus, la première et la plus importante initiative du secteur privé de soutien à une campagne de santé publique au niveau mondial avec un apport initial de 120 millions de dollars.
  • 1988 : avec un total de contributions de 247 millions de dollars, les Rotariens ont plus que doublé leur objectif initial de collecte de fonds de 120 millions. L’Assemblée mondiale de la Santé adopte une résolution fixant pour objectif l’éradication de la polio, ouvrant ainsi la voie à l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite dirigée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Rotary International, l’UNICEF et le CDC (Centers for Disease Control) d’Atlanta.

Et aujourd’hui ?

  • 2 milliards d’enfants ont été vaccinés.
  • L’incidence de la poliomyélite a ainsi diminué de plus de 99 % depuis 1988, passant de plus de 350 000 cas estimés à quelques centaines de cas.
  • La maladie n’est plus considérée comme endémique que dans 2 pays : l’Afghanistan et le Pakistan (ils étaient 125 en 1988).
  • En 1994, le continent américain (36 pays) a été certifié exempt de poliomyélite, suivi en 2000 par la Région du Pacifique occidental (37 pays et territoires, dont la Chine) et, en juin 2002, par l’Europe (51 pays).
  • En 2017,  le Rotary a donné 43,6 millions de dollars supplémentaires pour financer les activités de vaccination, de surveillance et de recherche mises en œuvre par l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio pour en finir avec la maladie d’ici à 2018.

Chaque dollar versé au Rotary en faveur de l’éradication de la polio sera triplé par la Fondation Bill & Melinda Gates.